mardi 26 avril 2016

La mauvaise Herbe


"Sur un terrain de pierre et de sable, poussait une mauvaise herbe.
Cette herbe avait une fleur en bouton.
Le jardinier qui ne s’occupait pas de cette parcelle de terre voulut l’arracher.
Mais son jeune fils qui ne connaissait aucun des noms des plantes et encore moins leur utilité observait cette pousse verte et disgracieuse.
L’homme connaisseur passait à grands coups de binette les plantes sauvages qui envahissaient un coin de terre qu’il voulait juste être « propre ».
Le jardinier demanda à son fils de s’écarter pour continuer son labeur, mais le petit lui dit la gorge serrée :
« NON PAPA, laisse cette plante vivre ».
Le père eut un sourire attendri et lui dit : « Mais fiston, ceci n’est qu’une mauvaise herbe, laisse moi donc l’arracher. »
L’enfant regardait la pousse aux feuilles épineuses.
Elle avait une tige poilue, une forme biscornue, une grande hauteur sans épaisseur et juste un bourgeon. « Papa, il y a une fleur qui va naître ! »
Le père continua son chemin car il voulait que son fils observe la nature.
« Je l’arracherai plus-tard » se dit-il.
Le père mit les outils dans la grange.
Le gamin continua à observer les insectes monter sur cette plante.
Puis le gamin rentra prendre son goûter.
La chèvre était malade depuis plusieurs jours.
Allongée sur son flanc dans son enclos, elle regardait les humains s’agiter dans tous les sens.
Après avoir rangé les outils, l’homme ouvrit l’enclos de la chèvre car de toute façon il n’y avait ni fleurs, ni potager à saccager dans cette parcelle de terrain.
« Qu’elle meurt libre » se dit-il.
Avant la nuit tombée, l’animal se promena sur cette terre de pierre et de sable, puis d’instinct elle mangeât la longue pousse au bourgeon naissant.
Le lendemain l’enfant courut voir Suzette la chèvre, et surprise! Elle allait mieux!!
Il joua pendant quelques temps le cœur léger et heureux.
Puis il partit voir sa plante, son bourgeon, mais il n’y avait plus qu’une brindille cisaillée d’un coup de dent.
Alors, l’enfant sourit et comprit que les mauvaises herbes n’existent pas qu’il n’y a que des êtres dont on ignore les vertus et l’existence." (A.L)



http://picosong.com/xwGV

mercredi 15 avril 2015

Mignons à croquer.



Il y a quelques années, tous les animaux sont partis.
Nous nous sommes réveillés, un matin, et ils n'étaient plus là, tout simplement.
Ils ne nous ont même pas laissé une lettre, ni dit adieu.
Nous n'avons jamais vraiment compris où ils étaient partis.
Ils nous ont manqué.

Certains d'entre nous ont pensé que la fin du monde était arrivée, mais non.
Simplement, il n'y avait plus d'animaux. Ni chats, ni lapins, ni chiens, ni baleines,
plus de poissons dans les mers, ni d'oiseaux dans les cieux.

Nous étions tout seuls.
Nous ne savions plus quoi faire.
Nous avons vacillé un moment, désorientés,
et puis quelqu'un a fait observer que ce n'était pas parce que nous n'avions plus d'animaux
qu'il fallait changer notre façon de vivre.
Aucune raison de modifier notre alimentation,
ni d'arrêter de tester des produits qui risquaient de nous faire du mal.

Après tout, il restait encore les bébés.
Les bébés ne parlent pas. Ils bougent à peine.
Un bébé n'est pas une créature rationnelle, pensante.

Nous avons fait des bébés.
Et nous nous en sommes servis.
Certains d'entre eux, nous les avons mangés.
La chair de bébé est tendre et succulente.
Nous en avons écorché et nous nous sommes servis de leur peau comme parure.
Le cuir de bébé est souple et confortable.

Sur un certain nombre, nous avons fait des expériences.
Nous avons maintenu leurs paupières ouvertes avec du ruban adhésif,
et nous leur avons fait couleur des détergents
et des shampooings dans les yeux, goutte à goutte.
Nous les avons mutilés et nous les avons ébouillantés.
Nous les avons brûlés. Nous les avons immobilisés,
et nous avons planté des électrodes dans leur cerveau.

Nous avons greffé, gelé, irradié.
Les bébés respiraient notre fumée, et dans les veines des bébés
coulaient nos médicaments et nos drogues, jusqu'à ce qu'ils cessent de respirer
ou que leur sang arrête de couler.

C'était dur, bien entendu, mais c'était nécessaire.
Personne ne pouvait dire le contraire.

Après la disparition des animaux, que pouvions-nous faire d'autre?
Il y a des gens qui ont protesté, évidemment.
Mais enfin, il y en a toujours.
Et tout est rentré dans l'ordre.

Sauf que...

Hier, tous les bébés ont disparu.
Nous ne savons pas où ils sont partis.
Nous ne les avons même pas vus s'en aller.
Nous ne savons pas ce que nous allons devenir sans eux.
Mais nous trouverons bien une solution.
Les humains sont intelligents.
C'est ce qui fait notre supériorité sur les animaux et sur les bébés.

Nous trouverons bien quelque chose.

(Nail Gaiman - Miroirs et Fumées, traduit de l'Anglais par Patrick Marcel)


dimanche 11 janvier 2015

Ska/Rocksteady






The Paragons - Only A Smile (1967)




Ken Boothe - The Girl I Left Behind (1968)




Prince Buster - Nothing Takes The Place Of You




Delroy Wilson - Don't Know (1968)




Righteous Flames/Prince Buster All Stars - Let's Go To The Dance (1967)




The New Establishment - The People Skanking (1971)




Errol Dunkley - The Scorcher (1968)




Johnny Osbourne & The Sensations - Bewitched (1969)




U-Roy & John Holt - Wear You To The Ball (1970)




Tommy McCook & Buster's All Stars - Cast Your Faith To The Wind




Winston Groovy - Skinheads Are Wrecking The Town (1969)




Roland Alphonso And His Band - Perhaps (1964)



samedi 22 mars 2014

Pink Floyd (Selections)






Moonhead (BBC Archives 1967- 1969)



Lucifer Sam (The Piper At The Gates Of Dawn, 1967)



The Committee, Part 8 (A Tree Full Of Secrets, 1968)



Remember A Day (A Saucerful Of Secrets, 1968)



Cymbaline (More, 1969)



A Saucerful Of Secrets (Live At Pompeii, 1972)



Childhood's End (Obscured By Clouds, 1972)

mercredi 15 janvier 2014

Fats Domino (Séléctions)






The Fat Man (1950)



Ain't It A Shame (1955)



Blueberry Hill (1956)



Swanee River Hop (1956)


Fat's Frenzy (1956)



I'm Walkin' (1957)


vendredi 13 décembre 2013

Bubble Puppy



A Gathering Of Promises (1969)


(03) - I've Got To Reach You


(02) - Todd's Tune


(09) - Road To St. Stephens


(01) - Hot Smoke And Sasafrass









jeudi 14 février 2013

Amour, Love, Liebe, Amor (bis)




The Love Unlimited Orchestra - love's Theme (1974)





Paul Mc Cartney & Wings - Silly Love Songs (1976)





Roger Glover & Butterfly Ball - Love Is All (1974)





Roxy Music - Love Is The Drug (1975)





Les Wampas - Surfin'Love (1990)





Carl Carlton - Everlasting Love (1974)





Captain & Tennille - Love Will Keep Us Together (1975)





Joe Jackson - Fools In Love (1979)





John Lennon - Woman (1980)





U Roy - I Can't Love Another (1975)





Nina Hagen - Fall In Love Mit Mir (1979)





Sweet - Love Is Like Oxygene (1978)





The Searchers - Love Potion Number 9 (1964)





Kid Loco - A Grand Love Theme (1997)